De nombreux éléments sont essentiels au bon fonctionnement d’une voiture. Savoir repérer leur état d’usure pour les changer avant que le véhicule ne tombe en panne est une compétence utile à avoir. La courroie de distribution fait partie de ces pièces sur lesquelles vous devez garder un œil. Difficile, pourtant, de savoir exactement quand est-ce qu’elle arrive en fin de vie et quand il devient nécessaire de la changer. Pour éviter tout risque, voici quelques informations à connaître.

Qu’est-ce que la courroie de distribution ?

Si vous n’êtes pas spécialement calé en automobile, peut-être que le terme de courroie de distribution ne vous évoque pas grand-chose. Cette pièce, à qui beaucoup d’efforts sont demandés, est pourtant un essentiel dans un véhicule. Fabriquée en caoutchouc, elle se situe sur le moteur, sur lequel elle agit directement.

La courroie de distribution, en effet, est chargée d’effectuer la transmission entre le bas et le haut moteur. Elle se différencie de la chaîne de distribution par le matériel utilisé et la durabilité. Puisqu’elle est composée de caoutchouc, la courroie de distribution a tendance à s’assécher. Hautement sollicitée, elle prend de l’usure et le matériel casse. Dans les cas où la rupture arrive, cela entraîne une situation de casse moteur.

Puisque le bas moteur et le haut moteur n’ont plus de courroies pour effectuer la transmission, ils sont alors décoordonnés. La courroie, par sa fonction, entraîne une synchronicité de mouvements des soupapes et des pistons du moteur. Le mouvement est précis, de sorte à ce que les deux parties du moteur ne se cognent pas. La courroie de distribution est donc, nécessairement, absolument nécessaire pour rouler correctement.

Le remplacement d’une courroie de distribution est-il essentiel ?

La courroie de distribution se place parmi les éléments qu’il est nécessaire de changer rigoureusement en suivant les indications constructeurs. Vous n’aurez pas, à la manière d’autres éléments d’un véhicule, un indicateur d’usure auquel vous référer. Pourtant, être très attentif à cette pièce est primordial. La courroie de distribution, en effet, peut se détériorer de plusieurs façons.

Vous pouvez être un grand utilisateur de votre voiture : dans ce cas, la courroie voit sa résistance s’effriter. Autrement, votre véhicule est peu utilisé, vos trajets demeurent assez limités. Là encore, la courroie peut perdre sa forme d’être resté trop longtemps statique. Si vous laissez votre courroie de distribution atteindre son point d’usure, vous prenez alors le risque qu’elle rompe. Cela entraînera un casse-moteur, pouvant mener au remplacement de votre moteur. Une opération très coûteuse, évidemment.

Quand changer sa courroie de distribution ?

Le remplacement d’une courroie de distribution est donc à faire pour vous éviter de vous retrouver en panne. Pourtant, vous ne voyez pas d’indicateur sur la courroie pour suivre son état d’usure. C’est normal, il n’y en a pas. Certaines astuces visuelles et sonores peuvent toutefois vous alerter du besoin de changer votre courroie de distribution. Autrement, il faudra se référer au guide du constructeur.

Quels sont les indicateurs d’une courroie de distribution usée ?

S’il n’y a pas de marqueur sur la pièce elle-même, quelques symptômes vous permettent malgré tout d’identifier l’état de votre courroie de distribution. Soyez attentifs aux facteurs suivants pour ne rien risquer :

  • le caoutchouc de la courroie est détaché ou fissuré, visible à l’œil nu ;
  • le manque de tension entraîne un bruit semblable à un couinement ;
  • des bruits de grincements s’entendent, venus du moteur ;
  • un mélange de vibrations et bruits métalliques indiquant que la courroie est rompue et que les pièces du moteur se cognent ;
  • des soucis de synchronisation de la pompe à injection et de l’arbre à cames font caler le moteur trop souvent ou mènent à une surconsommation de carburant.

Dans le cas où ces symptômes se révèlent, il est alors temps de s’orienter vers un professionnel avant que le moteur ne vous lâche.

Le carnet d’entretien de courroie de distribution du constructeur

Avant d’en arriver, toutefois, à voir votre courroie d’usure faire dysfonctionner le reste des pièces de votre véhicule, vous devez vous référer au carnet d’entretien. Les constructeurs, en effet, définissent pour chacune de leurs voitures des critères très précis. Généralement, le carnet vous indiquera une date ou un nombre de kilomètres. Dès qu’ils sont atteints, il est temps d’emmener votre voiture chez un garagiste pour effectuer le changement.

En moyenne, vous devez remplacer votre courroie de distribution tous les 120 à 150 000 kilomètres. Des différences se feront en prime entre les véhicules selon leur année de construction. Par exemple, vous pouvez estimer que pour une voiture d’avant 2010, il faut changer la courroie tous les 120 000 kms ou tous les 5 ans. Cela passe à 160 000 kms et 6 ans pour les voitures produites après 2020. Selon le fabricant, ces informations différencieront encore. Par conséquent, il reste avant tout nécessaire de lire attentivement les recommandations des constructeurs.

Voici quelques informations pratiques pour les véhicules les plus couramment achetés en France :

  • la Renault Clio II, de 2001, doit changer sa courroie de distribution tous les 120 000 kms ou 5 ans ;
  • ce sera tous les 150 000 kms ou 6 ans pour la Peugeot 307 de 2007 ;
  • pour une Dacia Duster de 2010, comptez plutôt 160 000 kms ou tous les 6 ans.

Quel est le prix d’un kit de courroie de distribution ?

Quand vous procédez au remplacement d’une courroie de distribution, vous ne changez pas uniquement cette pièce. Il faut plutôt considérer que vous réaliser le changement du kit de distribution. Celui-ci est constitué d’une courroie de distribution, d’un galet tendeur et d’un galet enrouleur. Cette opération est toutefois assez coûteuse. C’est un prix qui est dû notamment à la main d’œuvre nécessaire. Il pourra évoluer en hausse selon le modèle de voiture concerné. En moyenne, le prix de cette modification sera compris entre 350 et 1000 €.

Bien que le prix soit élevé, le remplacement doit de préférence être réalisé chez un professionnel. En effet, à moins d’être particulièrement expérimenté, vous prendrez davantage de risque à le réaliser vous-même. La mise en place de la courroie doit être très précise, puisqu’autrement, vous ne permettrez pas à la pièce d’engager la transmission sur le bon tempo. La synchronicité, après tout, est essentielle à son bon fonctionnement. C’est un investissement à faire, pour ne pas risquer la panne et le prix bien plus coûteux d’un changement de moteur.