Avant de se lancer à fond les ballons sur les routes françaises, il est indispensable de passer un permis de conduire adapté au véhicule. Plusieurs permis de conduire sont proposés en France. Afin d’en obtenir un ou plusieurs, vous devez vous rendre dans un centre de formation, passer le code destiné au permis choisit et conduire un véhicule école, pendant plusieurs heures, accompagné d’un moniteur. Toutefois, certains permis peuvent avoir plusieurs noms. Le permis VL est un permis connu en France mais sous un autre nom, lequel ?

Définition du permis VL

VL signifie Véhicule Léger. Avec un permis VL en main, vous pouvez seulement conduire un véhicule dont le Poids Total Autorisé en Charge (PTAC) est inférieur ou égal à 3,5 tonnes. Mais en réalité lorsque vous passez un permis VL, vous passez le permis le plus populaire : le permis B. En effet, ces deux permis ont exactement la même définition : un permis qui permet de conduire des véhicules dont le poids en charge est inférieur à 3,5 tonnes, et qui ne peut transporter plus de 8 passagers.

En passant ce permis, vous pouvez donc conduire une voiture lambda sur les routes de France. Il est aussi possible pour vous de tracter une remorque ou une caravane avec votre véhicule. Toutefois, des conditions sont à respecter : le poids tracté doit être inférieur à 750 kg. Avec une remorque plus lourde, il est obligatoire pour le conducteur de passer une formation en plus de son permis. La formation B96 donne la possibilité de tracter des remorques dont le PTAC est supérieur à 750 kg et ne dépasse pas les 3,5 tonnes. Avec cette formation d’une journée, vous allez pouvoir tracter, par exemple, des bateaux ou bien des vans à chevaux.

À quoi avez-vous accès avec le permis B ?

Le permis peut être passé dès l’âge de 17 ans. Pour le passer aussi jeune, il faut, en amont, l’avoir préparé dans le cadre de l’apprentissage anticipé de la conduite, dès l’âge de 15 ans. Il est obligatoire de passer plusieurs diplômes avant de se présenter à l’examen, dont l’ASSR 2 et le code de la route. Vous devez obtenir un certificat médical d’aptitude à la conduite prouvant que vous n’avez aucun handicap ou pathologie pouvant vous gêner lors de la conduite d’un véhicule. Une fois tous ces documents en main, vous pouvez vous présenter dans une autoécole.

Avec l’aide d’un moniteur, vous allez pouvoir faire des heures de conduites et apprendre à rouler sur la route en prenant en compte les panneaux, les autres usagers de la route, les conditions météorologiques et les différents dangers pouvant intervenir (animaux, trains, piétons…). Au bout de plusieurs heures de pratique, votre moniteur va vous proposer de passer l’examen final. Celui-ci se déroule sur un temps précis, 32 minutes, avec un examinateur impartial. Il va juger de vos capacités à vous installer dans votre véhicule, à régler les différents éléments à la bonne conduite. Puis vous allez durant un trajet donné devoir montrer que vous savez conduire, respecter les limitations de vitesse, anticiper les dangers… Deux manœuvres vous seront imposés ainsi qu’une série de questions permettant de déceler si vous avez les compétences techniques indispensables (utilisation des feux, connaissance des éléments présents sous le capot…).

Une fois le permis en poche, vous allez pouvoir acheter un véhicule. Quels véhicules pouvez conduire avec le permis B ? Il est alors possible pour vous de conduire une voiture, une camionnette, un camping-car, un tracteur ou bien une moto légère. Ces véhicules ne devront pas dépasser les 3,5 tonnes et seulement 8 places maximum sont autorisées dans son habitacle.

Les formations pouvant augmenter les capacités du permis B

Plusieurs formations ont été crées afin de permettre aux titulaires du permis B d’étendre leurs droits sans passer un nouveau permis. Par exemple, si vous souhaitez conduire une moto mais ne souhaitez pas passer votre permis moto, vous pouvez opter pour la 125. La 125 est une moto moins puissante mais vous permettant de profiter des joies des deux roues sans passer un nouveau permis. Conduire une 125 ne se fait, tout de même, pas du jour au lendemain. Vous allez devoir passer une formation en plus de votre permis B. Cette formation, comme la formation B96, se déroule sur une journée (7 heures) et va vous donner l’autorisation de conduire un deux-roues motorisés de 50 à 125 cm3.

Quelque soit l’année d’obtention de votre permis, vous allez pouvoir vous présenter à cette formation. Il en existe d’autres pouvant étendre les capacités de votre permis. Par contre, d’autres types de véhicules vont vous être accessibles seulement avec un autre permis. Cela va dépendre du poids et du type de véhicule. Par exemple, pour conduire un poids lourd, vous allez avoir besoin d’un nouveau code de la route, d’un permis dit permis C et de nombreuses heures de conduite et de manœuvres.