Après avoir accumulé du malus ou s’être fait résilier, les conducteurs auto ont parfois des difficultés à trouver un nouvel assureur. Etant donné que l’assurance auto est une obligation légale, il n’est pas possible de rouler sans avoir signé de contrat. Heureusement, il existe des solutions pour s’assurer même après un enchaînement de sinistres.

Bonus ou malus ?

Pour circuler, il est obligatoire d’avoir une assurance auto. Cependant, certains conducteurs font l’objet d’une résiliation de contrat de la part de leur assureur, suite à des sinistres ou des non-paiements des mensualités. Trouver une nouvelle assurance devient alors délicat. Mais à quoi sert exactement le système bonus-malus ?

C’est tout simplement un dispositif visant à récompenser les bons conducteurs et à pénaliser ceux qui enchaînent les sinistres dont ils sont responsables. Le calcul tient compte des antécédents au cours des 13 dernières années, c’est pourquoi la prime d’assurance change chaque année. Dans le cas où vous n’avez causé aucun sinistre, vous obtiendrez une réduction de 5 % de votre cotisation annuelle. Toutefois, votre malus augmente de 25 % (par sinistre) votre prime d’assurance.

Ainsi, après divers sinistres, il est difficile de trouver un assureur, car tous les organismes n’acceptent pas les conducteurs malussés ou résiliés. Il existe tout de même les assurances malus pour trouver une échappatoire.

Sachez tout de même que :

  • après deux ans sans sinistre responsable, votre malus est effacé
  • un premier sinistre responsable n’a pas d’impact sur votre bonus s’il est effectif depuis au moins trois ans

Les assurances malus

Un malus trop important peut entraîner une surprime ou une résiliation de contrat à l’initiative de l’assureur. Heureusement, il existe des assureurs spécialisés dans la prise en charge des conducteurs malussés, comme l’Assurance du Lion.

En outre, les jeunes conducteurs sont acceptés, ce qui n’est pas le cas chez tous les assureurs. Retenez toutefois qu’un certain nombre de sinistres qui n’engagent pas la responsabilité du conducteurs n’entraînent pas de malus (vols, bris de glace, catastrophe naturelle, incendie, actes de vandalisme). Néanmoins, si vous cumulez de tels sinistres par malchance, votre assurance est en droit vous imposer une majoration.

C’est pourquoi une assurance malus semble parfois être la meilleure solution. Vous pouvez être assuré sans payer des sommes exorbitantes, peu importe vos antécédents.

Que risque-t-on à circuler sans assurance ?

L’assurance auto est obligatoire pour circuler. Rouler sans être assuré vous expose à des sanctions comme :