Tout savoir sur le contrôle technique et le pare-brise : fissures, impacts, réparation et remplacement

Voiture au contrôle technique

Tout savoir sur le contrôle technique et le pare-brise : fissures, impacts, réparation et remplacement

Le pare-brise est très exposé aux divers dégâts comme les impacts, les éclats, les fissures et autres chocs plus ou moins importants. Il est alors important de vous en préoccuper rapidement. Cet élément clé de la voiture assure votre sécurité, comme la ceinture de sécurité ou encore l’airbag.

Contrôle technique et détériorations du pare-brise

Le pare-brise est la partie indispensable de la voiture en tant que bouclier afin de vous protéger des débris et autres objets sur la route ou encore des animaux et insectes pouvant heurter votre voiture pendant le trajet.

A partir de ce moment : vous prenez votre rendez-vous sur glass-express.fr en un seul clic pour la réparation ou le remplacement si besoin. Un simple impact sans prise en charge de réparation à temps peut entraîner une fissure obligeant ainsi le remplacement du pare-brise. De plus, l’emplacement et la longueur de ce dernier peut amener à un contrôle technique négatif, provoquant alors une contre-visite. Autant de rendez-vous qui peuvent vite coûter chers.

Ainsi, le pare-brise appartient aux points de contrôles essentiels lors du contrôle technique, principalement pour son rôle de sécurité pour l’ensemble des passagers de la voiture. Selon les différentes situations, l’impact ou le dommage sur le pare-brise ne provoque pas nécessairement une contre-visite.

Quels types de détériorations du pare-brise entraînent une contre-visite ?

Une contre-visite peut s’avérer obligatoire pour certaines anomalies. En effet, les impacts pour lesquels la contre-visite sera indispensable sont :

  • un impact situé à moins de deux centimètres du détecteur de pluie ;
  • un impact situé dans le champ de vision du conducteur ;
  • une fissure importante ;
  • lorsqu’un joint du pare-brise se décolle ;
  • si il y a plus de trois impact ou si le pare-brise est cassé

De plus, des détériorations pouvant être jugées trop « critiques » entraîne une limitation de l’usage de votre véhicule, vous laissant ainsi moins de temps pour le remplacer. De plus, certaines détériorations peuvent rapidement augmenter la note de votre pare-brise.

Par exemple, une fissure altérant de manière importante le champ de vision du conducteur du véhicule est considéré comme une infraction routière par la police, ce qui entraîne une potentielle amende de 3e classe, soit 68 euros d’amende.

Ainsi, il est conseillé de remplacer votre pare-brise fissuré dans les plus brefs délais, que vous ayez un contrôle technique, ou non.

Quels types de détériorations du pare-brise n’entraînent pas une contre-visite ?

L’un des principaux points de contrôle lors du contrôle technique est celui de la visibilité. En effet, ce dernier doit être dégagé, une fois installé sur la place du conducteur.

Ainsi, le contrôleur va regarder de près les rétroviseurs en s’assurant de leur bon état et leur fixation, en fonction de la première date de mise en circulation du véhicule, tout en vérifiant les vitres et les essuie-glaces en passant par le pare-brise.

Dans le cas du pare-brise, la fissure ne doit pas déborder du cercle de plus de 30 centimètres en-dehors des zones de balayage des essuie-glaces. De plus, si des bulles ou un décollement d’un des composants ne dépassent pas d’un diamètre de 3 centimètres, s’il y a moins de 3 impacts, mesurant moins de 1.5 centimètres, ou encore s’il y a un seul impact étant plus petit qu’une pièce de deux euros, alors le pare-brise sera qualifié en « mauvais état », précisé dans le procès-verbal du contrôle technique.

Dans tous les cas, il est préférable de se rapprocher d’un professionnel à partir du moment où il y a le moindre impact.

Le pare-brise : sa réparation et son remplacement

La réparation d’un pare-brise est relativement rapide : moins d’une heure pour un petit impact, et un peu plus pour un plus important. En revanche, le changement intégral de votre pare-brise nécessitera une réparation plus longue demandant une immobilisation de votre véhicule.

Notons que la plupart des assurances auto prennent en charge la réparation du pare-brise lorsqu’il s’agit de « bris de glace ». Cependant, même si cette dernière est peu coûteuse, le changement complet du pare-brise demande, lui, un plus grand budget et amènera dans de nombreux cas au paiement d’une franchise.

Ainsi, sauf si vous souhaitez opter pour un pare-brise de dernière génération, il est préférable de ne pas attendre et d’amener rapidement votre véhicule à la réparation. En effet, de nos jours, il est possible d’acquérir un pare-brise avec l’option de détection de pluies, de contrôle de la vitesse tout en la régulant, mais aussi équipé d’un lecteur de panneaux de signalisation.

Quoiqu’il en soit, il est conseillé de prendre soin de votre pare-brise en optant pour les bons gestes. Conduisez de manière adaptée en fonction de l’état de la route afin d’éviter d’éventuels éclats, gardez les bonnes distances de sécurité pendant vos déplacements, et renouvelez vos essuie-glaces tous les mois. Autant de conseils qui vous permettront de limiter les risques d’accident sur la route.

Comment bien entretenir son nouveau pare-brise ?

Il est important de prendre du temps pour bien choisir son pare brise, mais il est aussi important de prendre du temps pour bien l’entretenir. Entretenir son pare-brise au quotidien permet de toujours avoir une bonne visibilité, et de faire en sorte qu’il tienne dans le temps. L’hiver, lorsque le gel et la neige arrivent, vous pouvez abîmer la vitre en essayant de dégeler votre voiture. Avec des vitres propres, vous minimisez les risques et vous pouvez croiser les doigts pour arriver au printemps avec une voiture indemne.

Tout au long de l’année, il faut nettoyer son pare-brise le plus souvent possible. Un pare-brise sale peut provoquer un accident, notamment lors des beaux jours avec les reflets du soleil. Il existe de nombreux produits nettoyants sur le marché, vous pouvez aussi opter pour un produit maison. L’unique objectif est d’avoir une vitre totalement transparente avec aucun élément perturbateur. Au moins une fois par an, nous vous conseillons à la sortie de l’hiver, vous allez devoir changer vos essuie-glaces. Des essuie-glaces en mauvais état sont des essuie-glaces qui font mal leur travail et peuvent devenir dangereux sous une pluie averse.

1 commentaire

comments user
idp

Merci pour ces précisions importantes en vu d’un contrôle technique qui peuvent toujours être bienvenue.