Formule 1 : au Grand Prix d’Allemagne, Redbull bat un record du monde et Lewis Hamilton chute à la 11e place

Formule 1 : au Grand Prix d’Allemagne, Redbull bat un record du monde et Lewis Hamilton chute à la 11e place

Cette année, le Grand Prix d’Allemagne qui a lieu tous les ans à Hockenheim aura été une course intense, forte en rebondissements, et elle entrera dans l’histoire. Effectivement, entre les difficultés du coureur anglais de l’écurie Mercedes, Lewis Hamilton, et le nouveau record du monde de l’écurie Redbull qui s’ajoute à la victoire de son pilote Max Verstappen, les fans de F1 se souviendront longtemps de cette journée.

La course la plus difficile de la carrière de Lewis Hamilton

Lewis Hamilton est sans doute l’un des coureurs automobiles les plus importants de son époque. Il enchaîne les victoires et les places sur le podium à travers le monde et dans toutes les circonstances. Pourtant, le Grand Prix d’Allemagne ne l’a pas épargné et fut l’une des courses les plus difficiles de sa carrière.

Alors qu’il menait pendant toute la première moitié de la course, il a chuté à la 11e place et n’a pas réussi à remonter. Il faut dire que le coureur anglais était malade ce jour-là. Il a admis auprès des journalistes que son état de santé l’avait amené à faire plusieurs erreurs dont il a ensuite payé le prix. Il a également annoncé qu’il avait annulé toutes ses activités de la semaine pour se reposer après cette course difficile.

Redbull gagne ses ailes

Si cette course a été désastreuse pour Lewis Hamilton et son écurie Mercedes, ce n’est pas le cas pour l’écurie Redbull. Non seulement son pilote Max Verstappen a terminé à la première place du podium, mais en plus, Redbull a battu un record du monde. Effectivement, l’écurie a réussi à changer les quatre roues de la voiture de Max Verstappen en 1,88 seconde !

Ce nouveau record du monde est extrêmement impressionnant et vient s’ajouter à la longue liste des exploits sportifs financés par la marque de boissons énergisantes Redbull. Même ceux qui ne s’intéressent pas à la Formule 1 et à ses règles ne manqueront pas d’être impressionnés par une telle rapidité d’exécution, surtout sur une action aussi complexe que le changement de quatre roues.

Les erreurs tactiques de Mercedes

Lewis Hamilton est l’un des meilleurs coureurs de sa génération et il a donc de nombreux fans et de nombreux détracteurs. Beaucoup de ses détracteurs ont saisi l’opportunité de sa défaite pour critiquer le coureur. Ce jour-là, il pleuvait à Hockenheim et pour ceux qui n’aiment pas Lewis Hamilton, le fait qu’il ait fini par déraper et rentrer dans un mur est la preuve qu’il n’est pas si bon coureur.

Néanmoins, il ne faut pas oublier que l’accident d’Hamilton est intervenu peu de temps après un changement de pneumatiques. Il est donc davantage à mettre sur le dos d’une erreur tactique de l’écurie qui a choisi des pneus trop lisses. Lewis Hamilton a alors énormément peiné à maintenir son véhicule stable et a finalement dérapé jusqu’à briser son aileron contre un mur.